Profitant du premier novembre, on se retrouve ce jeudi tous au verger pour commencer son hivernage et faire quelques plantations et semis.

La première grosse tâche est de IMG_2214préparer aux crocs la parcelle pour semer le blé et les plantes messicoles. Les espaces verts de la ville nous ont passé un coup de motoculteurs pour préparer le terrain, mais il faut affiner. Nous retirons herbes, racines, cailloux, galets qu'Ernest (vu son âge) met dans le seau.

IMG_2220







Pendant ce temps, Clément prépare son élagueuse.

IMG_2234






Il faut apprêter une souche de saule pour éviter qu'elle nous fasse trop de rejets l'année prochaine.
IMG_2230








De son coté, Sauveur muni d'un sécateur passe sur chaque arbre fruitier pour couper les rejets, gourmands, branches sèches et tutti quanti.

IMG_2224




Ouf ! la parcelle pour le blé est prête, on va pouvoir passer au deuxième gros chantier de la journée.

IMG_2241










Il faut décoller des plaques d'herbes à l'entrée du verger pour engazonner les bords de la mare afin de stabiliser la bâche et en profiter pour planter des bulbes pour avoir un joli massif fleuri au printemps.

IMG_2239

En parallèle, Jennifer et Cécile, s'occupe de déposer du broyât au pied des arbres. au début, aider par Ernest et Gabriel mais qui ont rapidement préférer jouer dans les tas de broyât et de feuilles.

IMG_2247









Alors qu'un petit soleil nous accompagnait toutes la matinée, les nuages commencent à s'amoncelonner, nous décidons quand même de manger sur place sur les bottes de paille.

IMG_2252


Après manger, et avant que la pluie arrive, il faut semer le blé. C'est Sauveur et Clément qui s'y colle.












Pourquoi nous semons du blé, qu'est ce qu'une plante messicole, reportez vous à l'article de l'an dernier du blog :

Plaine messicole au verger aventure - Le verger aventure

La ville de Grenoble, Gentiana et le conservatoire botanique national alpin se sont engagés dans l'opération "Conserver et valoriser les plantes messicoles en zones urbaines et périurbaines". Les plantes messicoles sont tout bêtement les plantes qui accompagnent les moissons car elles ont le même cycle de germination et de croissance.

http://vergeraventure.canalblog.com

IMG_2258



Pour les messicoles, c'est les enfants qui s'y mettent. Sous l'égide de Djazia, ils apprennent le geste auguste du semeur .....


IMG_2259






Les enfants sont fatigués (les parents aussi), la pluie arrive, il commence à faire friquet .... On continuera l'hivernage dimanche.

Une journaliste de place Grenet' est passé nous voir, ses photos sont là :Post .