IMG_2076A la sainte Catherine, tout bois prend racines, fort de cet adage qui date d'avant le réchauffement climatique, nous avons programmé la plantation des premiers arbres et arbustes ce samedi 2 décembre. Dès potron-minet, à 8H30 les arbre arrivent et sont déchargés du camion.

IMG_2073









Il ne reste dans le camion que les arbres palissés que nous ne pourront pas planter aujourd'hui, les supports n'ayant pas été fait. Ils vont être mis en jauge pour être plantés plus tard. La plantation du  gros figuier, à l'angle du camion, fera l'objet d'un billet particulier.

IMG_2081Sous la conduite d'Adeline (du cabinet Takt), Chaque arbre est déplacé vers son trou de plantation matérialisé par un piquet.

IMG_2084Les fosses de plantations ont été creusés la veille par une pelleteuse et amendés avec du compost, il nous reste juste à creuser nos trous de plantations à la bêche et à la pelle.

Sur la journée, trente personne sont passés sur le chantier. Si l'on ne tient pas compte des professionnels et des journalistes, ce sont 24 jardiniers dont trois enfants qui ont mis la main à la pâte!!!

IMG_2085

Pour l'amendement final, nous avons quelques sacs de fumier de cheval déshydraté et de l'engrais organique bio.

IMG_2145Maintenant que tout est en place, les équipes se forment et le chantier proprement dit débute dans la joie et la bonne humeur (malgré un froid vivifiant mais très supportable dans l'action).

A la question (qui est revenue plusieurs fois dans la journée) : Est-ce vraiment le bon moment pour planter des arbres, la réponse est OUI. Pour faire simple, la plupart des arbres se plantent en hiver (tant qu'il ne gèle pas). Dans son cycle, un arbre développe ses racines en hiver, ses feuilles et fleurs au printemps, ses fruits en été et retourne tout doucement à son repos végétatif en automne. Un arbre n'a pas assez d'énergie pour tout faire en même temps, c'est pour cela que les arboriculteurs disent qu'un verger planté en mars perd un an.

IMG_2111

Le chantier s'active .....

IMG_2129













De part et autre du verger ....

IMG_2103















Et les trous se creusent ! Pour ce chantier, nous avons avions les outils de jardin de la Poterne, ceux du verger Aventure, complété par du matériel prété par l'équipe de secteur des espaces verts de Grenoble.

IMG_2104La partie délicate démarre, il faut sortir l'arbre en motte de son container et arranger les racine pour qu'elles ne tournent pas rond sous la terre.

IMG_2115Ensuite il faut le positionner dans son trou de plantation. Vérifier qu'il soit bien positionné verticalement, vérifier qu'il soit à la bonne profondeur (ni trop, ni trop peu), le collet doit toujours être à l'extérieur et les racines à l'intérieur de la terre.



IMG_2116Le truc est de placer un outil à plat à travers la fosse et de prendre du recul pour vérifier la verticalité du tronc et le positionnement en profondeur de la motte de racines.

IMG_2121Il est temps de combler le trou de plantation avec un mélange de terre, fumier de cheval et engrais organique ...

IMG_2127








Et de former la cuvette d'arrosage autour du tronc. A ce stade, il ne reste plus qu'à arroser et recouvrir la base du tronc d'une couche de broyât pour protéger les racines et la biodiversité du gel.

Nous avions à planter deux figuiers (un rouge et un blanc), deux amandiers (pour la pollinisation), un Reine-Claude, un mirabellier, une quetsche, un noisetier, un cognassier, une pêche de vigne et un abricotier.

Les vingt arbres suivant qui n'ont pas été encore livrés seront plantés par l'entreprise avant Noël.





IMG_2131

 La corvée d'eau commence, c'est le défilé des arrosoirs de la tonne à eau vers les arbres fraîchement plantés.IMG_2132

C'est la tonne à eau (à l'origine vide) de la Poterne que nous avons déplacés sur le verger, une équipe des espace verts de Grenoble est venu la remplir avec une citerne et une pompe.

Normalement, à la plantation d'un arbre, il faut procéder au plombage, c’est à dire tasser et arroser abondamment de façon à chasser les poches d'air dans le sol et assurer un contact complet entre les racines et la terre. En gros il faut saturer en eau la fosse de plantation. On nous a conseillé de mettre entre 100 et 150 litres d'eau par pied, nous nous sommes contentés de 45 litres (c'est à dire 4 arrosoirs) vu l'eau à notre disposition et le gel qui s'annonce ces jours-ci.

A coté de la tonne d'eau, ce sont nos fruits rouges et vignes que nous planterons cet après midi.

IMG_1290






Pour le paillage, nous nous servons dans le tas de broyât qui provient du défrichage du terrain.

 

IMG_2138





Comme il fait un peu frisquet, on s'est fait un petit feu ...

IMG_2150







Qui nous permet de faire une pause café et thé bien mérité .....



IMG_2140
Qui ne nous empêche pas de reprendre le travail, la séquence arrosage continue pour les arbres déjà plantés et la séquence plantation pour les autres.

IMG_2154









Tout le monde met la main à la pâte quelque soit son âge.



IMG_2125

Voila le résultat après paillage et arrosage ... Tout compte fait, il est midi et tout les arbres sont plantés. Ceux qui doivent faire manger les enfants, ceux qui ont d'autres activités l'après midi et ceux qui veulent se réchauffer chez eux nous quittent.


IMG_2161











Le groupe restant range les outils et s'en va vers la Poterne pour manger au chaud dans la cabane de vie. Djazia nous avait préparer une chorba XXL qui a fait l'unanimité des convives.
Sa

IMG_2162

Ce repas au chaud nous a requinqué et nous sommes repartis au charbon pour fignoler le paillage des arbres et planter les fruits rouges. rejoint par ceux qui n'avaient pu être présent le matin.


IMG_2165

Nous décidons de planter les fruits rouges et les vignes le long du grillage, coté du bassin de rétention d'eau. Le travail est plus facile (les trous à faire son plus petits) et nous avons l'entrainement du matin.

IMG_2167











Marie Noëlle nous a apporté deux cassis supplémentaires qui complète la ligne entre le figuier et le tilleul.

Pour voir les photos prises par Séverine pour Place Gre'net, allez ici Post

 

IMG_1288

A 16H00, tout est bouclé. La petite équipe de l'après midi à terminé le paillage des arbres fruitiers, (aidé en cela par un voisin du verger et sa petite fille), planté les deux vignes, les deux mûres sans épines, les deux cassis, le groseillier blanc en tige .... On range le matériel, on vide la tonne d'eau que l'on ramène avec nos petites mains à la Poterne.

Une belle journée avec une météo plus favorable que prévu, un chantier collectif où le groupe du verger a été rejoins par des jardiniers de la Poterne, du sans soucis, d'incroyable mistral, sans compter le passage d'un technicien de Grenoble et de deux journalistes.

Le prochain chantier collectif sera les constructions en saules ou la mise en place de la mare !!!