IMG_1244

Ce lundi, l'entreprise est sur place pour le forage de notre point d'eau. Celui-ci sera à proximité de la mare, ce qui nous arrange. D'un coté la foreuse,

IMG_1250












De l'autre coté, le groupe électrogène et les tubes de forage. Le gars connaît son métier, il en est à 45 forages sur cette nappe phréatique entre grenoble et Saint Martin d'Hères. Il estime que la nappe intéressante est entre six et neuf mètre, il faut percer l'argile et ne pas arriver dans le limon. Par précaution, il nous met une crépine de 3 dixième.

IMG_1247

Du coup, pour passer son engin, il a mordu sur notre plaine messicole, snif snif ! . Peut être que c'est sans gravité, le semis n'avait pas encore levé.


IMG_1264










Alors que tout c'était bien passé le matin, il descendait ses tubes un par un et était arrivé presque à six mètres, l'après midi fut plus compliqué. En effet, pendant la pause de midi, l'eau argileuse était remontée dans le forage et avait obstruée le trépan. Du coup le mardi matin, on en était là, les tuyaux pvc était en cours d'enfouissement.

IMG_1271

Mais en début d'après midi, miracle, le tuyau pvc est completement enfoncé, et on peut commencer à retirer les conduites en acier (sur la photo, la dernière conduite vient juste de sortir de terre).

IMG_1273










Et voila la sortie du pvc bleu, une fois la foreuse reculée.

IMG_1276





Du coup, la pompe immergée est descendue et l'eau jaillit ... certes un peu boueuse mais quel débit !!! si la nappe phréatique arrive à suivre, on pourra presque tirer du 1 litre par seconde.