IMG_2210Étonnamment, malgré le manque de pluie de cet automne 2018, une poussée de coprins chevelus a eu lieu .... A croire que la rosée du matin suffit ... Au pied de quelques arbres, là où la terre a été remuée au printemps et à ras du broyât au pied des arbres, cinq spots de coprins chevelus sont apparus. Les omelettes du soir (ou les veloutés pour Djazia) sont assurées. Petit rappel, les coprins en général sont incompatible avec l'alcool sauf le coprin chevelu.